Canadian Women Film Directors Database
home search browse about contact français

Quick search by surname

The Owl Who Married a Goose: An Eskimo Legend

Directed by Caroline Leaf
Canada, 1974 (animation, 8 minutes, colour, Inuktitut)
Also known as "Le mariage du hibou : une légende eskimo"
The Owl Who Married a Goose: An Eskimo
Legend
Photo © National Film Board of Canada

Film Description:
"In this Inuit legend it is plausible enough that a goose should capture the fancy of an owl and that the owl should be quite bewildered by what follows. The sound effects and voices are Inuktitut, but the animated pictures leave no doubt as to the happenings that transpire. It is a story with the wry humor characteristic of many Inuit tales, for audiences young or old."
-- National Film Board of Canada (source)

Film Credits (partial):
Produced by: Pierre Moretti
Animation: Caroline Leaf
Film Editing: Pierre Lemelin
Production Company: National Film Board of Canada / Office national du film du Canada
(sources)

Awards won by The Owl Who Married a Goose: An Eskimo Legend

Quotes about The Owl Who Married a Goose: An Eskimo Legend [in French]

"Certains choix éblouissent : un jeu sur deux plans permet une simultanéité d'actions, l'abolition de tout repère annule la notion de bas/haut (le hibou surgit alors de tous côtés), une rotation de l'image décrit le chemin parcouru par le hibou autour du lac..."
-- Nicole Gingras (source)

"Les animaux ou les êtres humains crées par Caroline Leaf ne sont jamais peints avec l'anthropomorphisme et le sentimentalisme facile d'un Disney. Nous sommes émus par ce hibou gauche qui s'épuise à battre des ailes pour suivre le vol de sa femme, et par la tolérance de celle-ci envers un mari qu'elle doit, par sa façon de se tourner le dos, trouver laid et quelque peu lassant."
-- Jacqueline Levitin (source)

"Caroline Leaf [...] avec Le mariage du hibou avait introduit en 1974 la technique du sable animé, qu'elle était allée transmettre par la suite à certains réalisateurs soviétiques, à l'école de cinéma de Moscou. Il est d'ailleurs amusant et paradoxal de constater que c'est à cette Américaine de souche (elle est née à Seattle) que l'on doit un renouvellement des démarches documentaristes de l'ONF appliquées aux traditions canadiennes, en l'occurrence celle de la culture inuite qui lui était étrangère."
-- Pascal Vimenet (source)

Bibliography for The Owl Who Married a Goose: An Eskimo Legend

Newspaper or Magazine Articles

Web Sites about The Owl Who Married a Goose: An Eskimo Legend


home search browse about contact français