Base de données sur les 
réalisatrices canadiennes
accueil recherche parcourir à propos contact English

Recherche rapide par nom de famille

Sonatine

Réalisé par Micheline Lanctôt
Canada, 1984 (fiction, 91 minutes, couleurs, français)

Description du film :
« Deux adolescentes, en mal d'amour, ne voient plus de raison de vivre dans un monde d'adultes anesthésié, indifférent, aveugle à leur détresse. Le film est composé comme une partition musicale en trois mouvements et joue davantage sur l'atmosphère et l'émotion que sur le discours et l'action. »
-- Cinémathèque québécoise (source)

Description du film [en anglais] :
« [Sonatine] is organized around three movements of roughly equal length: in the first, an adolescent, Chantal (Pascale Bussières), pursues an infatuation with a bus driver, taking the same ride every week until he loses his job; in the second, Louisette (Marcia Pilote) has run away from home but finds temporary affection from a monolingual Bulgarian sailor on a ship in the port; in the third, the two girls make a suicide pact and ride around the Metro with a placard proclaiming their intention. »
-- Bill Marshall (source)


Générique (partiel) :
Scénario : Micheline Lanctôt
Produit par : Pierre Gendron, René Malo
Interprètes principaux : Pascale Bussières, Kliment Denchev, Pierre Fauteux, Ève Gagnier, Marcia Pilote
Images : Michel Bernier, Yves Drapeau, Guy Dufaux, Michel Girard
Montage images : Lucette Bernier, Louise Surprenant
Musique : François Lanctôt
Société de production : Films René Malo, Corporation Image M & M
(sources)

Prix décernés à Sonatine

Notes sur Sonatine

(sources)

Citation de la réalisatrice

« Dans Sonatine, je suis partie du fait que les adultes passent souvent à côté d'événements qui sont vus comme des tragédies par les enfants. Les enfants qui intériorisent beaucoup portent parfois des peines énormes qui peuvent les conduire au suicide. Dans le cas des deux petites filles de Sonatine, elles ont tout pour être heureuses, du moins en apparence. Mais elles ont une vie intérieure qui les détruit, qu'elles n'arrivent pas à exprimer. »
-- Micheline Lanctôt (source)

Citations sur Sonatine

« Mieux que dans son film précédent, L'Homme à tout faire, Micheline Lanctôt manifeste [dans Sonatine] un bon tempérament de cinéaste; elle parle d'abord par l'image, évitant d'expliciter par des explications verbales trop appuyées ce qui est d'abord approche intuitive. Elle va même jusqu'à bloquer par moments sur le plan sonore, comme le fait une de ses héroïnes en se bouchant les oreilles, des éclaircissements trop marqués. »
-- Robert-Claude Bérubé (source)

« Le scénario est rempli d'inconsistances et de longueurs, surtout dans la deuxième partie, et ces faiblesses mettent à rude épreuve la patience du spectateur. La structure est déconcertante : les deux premiers mouvements se présentent comme une introduction longue et fastidieuse au mouvement final. »
-- Simone Suchet (source)

Citations sur Sonatine [en anglais]

« The relationship of older men to younger women is now so tainted with lascivious projections that it is difficult to remember the affirmation a young girl can experience with the attention of an older man. [Micheline] Lanctôt captures that, however [in Sonatine], with minimal dialogue and an astute understanding of gesture. »
-- Carole Corbeil (source)

« A film about the inner malaise of two teenage girls on the verge of becoming women, Sonatine (1983) conveys with rare sensitivity the ambiguity of the chaotic transition from puberty to adulthood. [...] Micheline Lanctôt uses a spare mise-en-scène that, through restrained treatment and telling detail, takes us to the heart of the matter: the existential confusion of a generation whose ideals and desire for tenderness run up against the brutality of the world around them. »
-- Damien Detchberry (source)

« In essence, Sonatine is an exercise in rhythm and movement and in the evocative potentialities of sound, properties frequently rendered unnoticeable by the psychologized nature of conventional narratives. Like the early films of Robert Bresson, it is a celebration of the formal properties of cinema. »
-- Peter Harcourt (source)

Bibliographie sur Sonatine

Chapitres de livres

Brèves parties de livres

Articles de revues scientifiques

Articles de journaux ou de revues grand public

Sites Web sur Sonatine


accueil recherche parcourir à propos contact English