Base de données sur les 
réalisatrices canadiennes
accueil recherche parcourir à propos contact English

Recherche rapide par nom de famille

Citation :
« J'ai écrit le scénario [de La giboulée] dans le cadre d'un concours auquel je voulais participer. [...] Je suis restée dans ma chambre pendant trois jours pour écrire le scénario que j'ai ensuite soumis au concours. J'ai mentionné le 8 mm, car c'est ce que j'avais appris à l'école. On en parlait aussi dans Séquences. Le projet a été accepté et on m'a prêté de l'équipement ... 8 mm. On m'a aussi offert gratuitement les services du caméraman Jean Bélanger. [...] Il fallait faire avec très peu d'argent. Toute l'équipe travaillait gratuitement. J'étais choyée. J'ai voulu faire un film et tout le monde a embarqué. À bien y penser, j'étais vraiment chanceuse parce que même jeune comme j'étais, avec toute la gang de gars et le caméraman, tout le monde m'écoutait ! »
-- Diane Dupuis


Source :
FILLION, Éric. « Vision féminine et cinéma amateur : les courts métrages de Diane Dupuis, 1965-1966 », entretien avec Diane Dupuis, Hors Champ, 18 février 2013.